Moutons 2016

île des Moutons, 25 juillet 2016

2ème sortie * à la réserve de Bretagne vivante. L'activité s'y est nettement ralentie : difficile de repérer une sterne de Dougall, les sternes caugek encore bien présentes nourrissent des jeunes volants ou prêt à voler. Les sternes pierregarin sont plus tardives : on trouve encore des oeufs non éclos et des poussins qui viennent de naître

* (sortie du 5 juillet plus bas sur la page)

Deux tous jeunes poussins de pierregarin (un jour ou deux ?) :

Mlb01827

 

celui-ci a quelques jours d'avance sur les deux précédents et a trouvé un coin d'ombre dans un creux du mur d'enceinte du phare

Mlb01822

 

Les ballets aériens sont plus réduits mais toujours aussi gracieux

Mlb02191

Mlb02212

Que donnent elles à manger à leurs petits toujours affamés ?

Mlb01875

 

essentiellement des lançons, avec de temps en temps des sardines-anchois, des chinchards, des balaous, voire une crevette

Mlb01894

en quittant l'île, un phoque gris bien placide nous regarde d'un oeil...

P1160068

 

Un grand bravo aux deux "exilés volontaires" Margot et Nicolas qui veillent à tour de rôle, 24h / 24h, sur ce site remarquable

P1160061

 

En arrivant à l'île des Moutons on pourrait penser que les gardiens du site logent dans le bâtiment du phare, à gauche sur cette photo. Que nenni, le phare est réservé au matériel de sécurité maritime. Les gardiens logent dans le petit cabanon de béton côté droit de la photo. No comment...

P1160055

 

île des Moutons, 5 juillet 2016

Grâce aux actions concrètes de Bretagne Vivante (permanence sur le site pendant 6 mois chaque année) ce sont 2400 couples de sternes qui se sont installés pour nicher cette année à l'île des Moutons.

On y trouve principalement la sterne caugek, la sterne pierregarin et aussi la plus rare sterne de Dougall. Cette dernière espèce, qui avait quasiment disparu de Bretagne, revient en force à l'île des moutons, avec plus de 40 couples cette année 2016.

Mlb00896 1

Mlb00971

 

sternes caugek

Les sternes caugek sont partout, dans les airs comme à terre. Elles pratiquent de véritables couloirs aériens de descente pour amener leurs proies

Mlb00788

Mlb00794

Mlb00807

Mlb00886

la rare Dougall

La sterne de Dougall est plus difficile à observer car sa zone de nidification est située dans la partie sud de l'île, bien à l'abri des observateurs.

En voici une baguée, à gauche de la sterne pierregarin

Mlb00835

et une autre un peu plus loin

Mlb01026

 

les pierregarin

Cette sterne pierregarin ramène une sardine

Mlb00982

et ce poussin pierregarin vient d'obtenir un joli bouquet des Génan

Mlb00908 1

les jeunes sont partout

 

Mlb01022

Mlb01016

 

cette jeune caugek a encore son poisson dans le bec

Mlb01008

Mlb01019

et en dehors des sternes ?

Nichent aussi aux Moutons le gravelot à collier interrompu

Mlb01024

et l'huitier pie

Mlb00799

 

Commentaires

  • Francine Milon
    • 1. Francine Milon Le 04/08/2016
    Un régal, merci !
  • LEBALLEUR jean-pierre
    • 2. LEBALLEUR jean-pierre Le 03/08/2016
    Superbe travail, bravo et j'espère d'autres photos
    • Michel LE BLOAS
      Merci Jean-Pierre. J'ai beaucoup d'autres photos sur les Moutons mais qui concernent un inventaire des proies. Et il faut bien se limiter dans les publications sur ce site, sauf si tu as une attente particulière ? Bien cordialement
  • Toilapol - PaulK
    Superbe galerie de portraits ! notamment, les poussins que le commun des mortels ne voit pas souvent, jamais. Merci pour ce partage :)
    • Michel LE BLOAS
      Merci Paul. C'est un vrai privilège que de pouvoir approcher ce lieu unique de reproduction. Merci et bravo à Bretagne Vivante.

Ajouter un commentaire